Spoliation immobilière : Riposte du gouvernement face à ce fléau.

ob_4995e3_arnaque

Spoliation : « Acte de déposséder par violence ou par ruse ». Dans le cas de la spoliation immobilière, il s’agit surtout de récupérer de manière illicite un bien immobilier appartenant à quelqu’un en utilisant des fausses cartes d’identités, falsification de procuration, fausse reconnaissance de dette…

Le ministère de la justice a enregistré plus de 37 cas, mais selon l’Association pour le Droit et la Justice au Maroc (ADJM), plus de 200 cas existent. Cette pratique touche particulièrement les Marocains résidents à l’étranger, les étrangers mais aussi les héritiers suite au décès d’un proche et des fois même au sein même d’une famille.

Lire plus

Baromètre Mubawab Avril 2017 : Maintien de la stabilisation des prix pour la fin de trimestre 2017 

La fin du premier trimestre 2017 vient confirmer l’idée de stabilisation des prix du secteur. Par rapport à Février, il n’y a pas eu de grandes fluctuations du prix moyen de l’immobilier dans l’ensemble du Maroc avec une très légère augmentation de 1,2%. C’en est de même pour les grandes villes du Royaume donc le prix au mètre carré reste constant. Marrakech connait sa première baisse non significative (-0,4%) depuis Novembre 2016 tandis que Tanger continue toujours son ascension du prix moyen au mètre carré à hauteur de 4,04%. Il ne faut pas oublier que la ville du Nord du Maroc est très fortement stimulée sur un plan industriel et technologique et continue de séduire les investisseurs à l’échelle mondiale.

Lire plus

People : Après la Maison Blanche, la famille Obama décide de poser ses valises dans un manoir !

 

Après 8 ans de bons et loyaux services, Barack Obama est contraint de quitter la légendaire Maison Blanche. Quel dommage me diriez-vous de renoncer à tout ce luxe et au confort ? Ne vous inquiétez pour la famille, Barack Obama et le siens vont poser leurs valises dans un somptueux manoir situé à quelques kilomètres du domaine présidentiel dans le quartier huppé de Kalorama.

obama house new
Lire plus

Diversification des sources de financement dans l’immobilier, instruments de reprise ?


ECH21787152_1

 

Le climat du secteur de l’immobilier est assez austère depuis la crise de 2011 avec un recul du prix moyen  au mètre carré ces dernières années de 20 à 30%. L’année 2016 a été marquée par une chute de 5% des prix sur un un an. Néanmoins, nous assistons à une stabilisation plus soutenue des prix au mètre carré ces derniers mois et qui laisse peut-être présager une reprise. Ainsi, certains éléments pourraient peut-être contribuer à une relance du secteur de l’immobilier. Les acteurs de la chaîne de valeur de l’immobilier prennent conscience de la situation, à commencer par les organismes de crédit, banques qui jouent un rôle décisif dans ce marché. Lire plus

Baromètre Mubawab Février 2017- « Stabilisation des prix de l’immobilier : les prémices d’une reprise ? »


sube-precio-vivienda

La reprise tant espérée dans le secteur de l’immobilier en est aujourd’hui à ses balbutiements. Par rapport à Janvier, la baisse globale s’est atténuée malgré le fait que certaines villes comme Agadir ou Rabat peinent à rehausser leur prix du mètre carré à la vente. Marrakech et Tanger semblent toujours épargnés par la crise immobilière profitant toujours pour la ville rouge de sa notoriété apportée par la COP 22 et pour la ville portuaire de son attractivité pour les investissements industriels et du souhait de la part du pays d’en faire l’un des carrefours les plus importants dans le secteur de la logistique et du transport. Lire plus

Baromètre Janvier 2017 – « L’immobilier en 2017 repart timidement, mais sur des prix inférieurs à l’année dernière »

Il se dit dans le petit monde des professionnels de l’immobilier, que 2017 sera la dernière année « compliquée » du secteur, et qu’en fin d’année les transactions reprendront, et avec elles, les prix de l’immobilier partout au Maroc. 2016 a en effet était marqué par une tendance à la baisse sur tout le royaume des prix de l’immobilier, à l’exception de Tanger, grâce à la forte impulsion économique tout au long de l’année, ainsi que Marrakech, qui a littéralement été dynamisée en fin d’année grâce à la COP 22. Quoiqu’il en soit, si l’on compare Janvier 2017 à Janvier 2016, la baisse de prix est bien présente. Nous sommes à -5,2% globalement sur les prix moyen au mètre carré des appartements partout au Maroc, et cette chute est marquée dans la plupart des villes. Tout amène à croire que les prix continueront de baisser dans Lire plus

Baromètre Mubawab Décembre 2016 – « L’année 2016 marque une chute de 5% des prix de l’immobilier au Maroc, mais la fin d’année semble pointer une reprise… Analyse ! »

L’année 2016 a tenu ses promesses quand à la chute des prix de l’immobilier. En effet, la crise économique mondiale, mais aussi nationale, le taux de chômage ou la baisse du pouvoir d’achat étaient autant d’indicateurs pointant vers la chute du prix de l’immobilier, et c’est en effet ce qu’il s’est produit, avec une baisse globale en Maroc de 5%. Cette fin d’année est marquée néanmoins par une hausse sur presque toutes les villes Marocaines, qui peut laisse envisager une reprise ne 2017.

Lire plus

Baromètre Novembre 2016 – « La COP 22 dynamise le marché immobilier de novembre, principalement dans les villes de Marrakech et Agadir. « 

site-de-la-conference-internationale-sur-le-climat-cop22-a-marrakech-le-31-octobre-2016_5736465

Tout comme le mois précédent, la ville de Marrakech continue de tirer profit du déroulement de la COP 22 pour rendre plus dense son activité immobilière. En effet, de 14443 Dhs le mètre carré le mois passé, le prix de vente des appartements de la ville ocre a augmenté ce mois de 3.08% pour un prix de vente moyen de 15158 Dhs le mètre carré, soit le prix le plus élevé des 24 derniers mois !

Le constat est le même pour la ville d’Agadir qui après tout un trimestre de stabilité, a connu une hausse de ses prix de vente de ses appartements au mètre carré. De 10450 dhs le mètre carré en octobre, le prix de vente des appartements de cette ville est passé exactement à 11.928 dh le mètre carré soit une croissance de 14,14% ! Croissancelargement impulsée par les nouveaux projets de haut standing mis en avant.

Lire plus

Baromètre Mubawab Octobre 2016 : « Marrakech profite pleinement de la COP 22 et se désigne comme la deuxième ville la plus chère du Maroc. »

 

Après une longue période de stabilité durant ces 6 derniers mois, la ville ocre a pleinement  saisie l’occasion des préparatifs de la COP 22 pour se positionner comme la deuxième ville la plus chère du royaume, devant  la ville de Rabat, et derrière Casablanca, en ce mois d’octobre. En effet, le mois dernier, de 14178 Dhs le mètre carré, le prix de vente de ses appartements en vente a grimpé ce mois de 1.87% pour  un prix de 14.443 Dhs le mètre carré.

Lire plus