Comment aménager la chambre de votre enfant ?

Créer un espace pour que votre enfant puisse jouer et grandir peut et doit être une expérience amusante. Cela dit, cela peut aussi être un véritable défi. 

Ce tour d’horizon de chambres d’enfants et d’astuces de décoration est conçu pour vous aider à identifier les besoins actuels et futurs de votre enfant, vous permettant ainsi de trouver le juste équilibre entre le pratique et l’adorable. Que vous partiez de zéro ou que vous souhaitiez améliorer un espace existant, vous êtes certain de trouver ici une bonne dose d’inspiration !

De 0 à 3 ans : La phase de nidification 

Adoptez un thème. Il faut tellement de planification et de conception pour créer la chambre d’enfant parfaite pour ensuite être rarement utilisée comme prévu, cela fait cependant partie du rituel de la nidification.  Ne vous sentez pas coupable d’en faire un lieu très mignon ou à thème pingouin si vous le souhaitez ! C’est un événement qui sera unique et très spécial.

Oubliez le berceau fantaisie : Ne dépensez pas une fortune pour ça. Optez simplement pour ce qui est sûr et simple. Votre bébé ne dormira pas mieux s’il coûte des milliers de dirhams au lieu de quelques centaines. Beaucoup de parents apprécient avoir un joli couffin, mais souvent, même les très petits bébés et les nouveau-nés ne dorment pas aussi bien dans le couffin que dans un lit d’enfant, donc si un parent a un budget limité, il pourrait certainement passer directement à un lit d’enfant de taille normale. Vous devriez également garder votre enfant dans le lit d’enfant aussi longtemps qu’il est humainement possible, jusqu’à l’âge de trois ans au moins si vous le pouvez.

Optez pour des stores occultants pour l’heure du coucher : D’un point de vue design, vous pourriez mettre des rideaux ou quelque chose de joli par-dessus pour aller avec votre thème, mais le fait d’avoir une obscurité totale est super utile pour un sommeil de qualité chez les enfants. Lorsque votre enfant est au lit, vous ne devriez même pas être capable de voir votre main devant votre visage. De nombreux enfants sont sensibles à la lumière, surtout le matin, ce qui peut entraîner un réveil précoce.

Faites attention aux objets suspendus. Il est conseillé aux nouveaux parents de ne rien accrocher au mur directement au-dessus du berceau et de ne pas mettre de meubles à portée de main non plus. A la place des cadres, optez plutôt pour de jolis pochoirs ou décalcomanies sur les murs.

De trois à six ans : Embrassez l’autonomie

« Préparez » l’environnement : Maria Montessori avait raison : son principe d’un  » environnement préparé  » dans une classe d’enfants de trois à six ans consiste à faire en sorte que les enfants se sentent à l’aise, en sécurité et indépendants, afin de favoriser leur croissance et leur apprentissage. Étendez ce principe à la chambre à coucher en plaçant stratégiquement tout à portée de main, afin que les enfants puissent s’habiller seuls, ranger leurs affaires et commencer à faire leur principale tâche : grandir. N’oubliez pas d’installer les dispositifs de sécurité lorsque vous fixez des meubles aux murs.

Faites entrer les jouets : En fonction de l’espace ou de la disposition de votre maison, c’est peut-être l’âge de déplacer la majorité des jouets dans leur chambre. Examinez différents paniers, étagères et unités de rangement disponibles pour voir ce qui vous convient le mieux.

Passez à un lit pour grands enfants : Lorsque vous serez prêt à faire la transition (que ce soit vers un lit de bébé ou un lit un peu plus grand), laissez votre enfant vous aider à choisir de nouveaux draps pour rendre la perspective plus excitante. Vous devriez également leur laisser le lit d’enfant à disposition pendant quelques jours, car il arrive que les enfants pensent qu’ils sont prêts, mais ne le sont pas vraiment. Les barrières de lit les aideront à se sentir bien et en sécurité, mais pour une transition plus graduelle.

Achetez une veilleuse : C’est aussi l’âge où les peurs nocturnes émergent, donc votre enfant peut se sentir mieux avec une veilleuse pour s’endormir. 

De six à neuf : Rationalisez

Repensez le lit superposé. À ce stade, un lit jumeau ou un lit double (si vous avez la place) est peut-être la meilleure option. Certains espaces sont si restreints que les lits superposés sont la meilleure solution, mais faites vos recherches et parlez à d’autres parents qui en possèdent avant de faire le saut.

Vous pouvez acheter de la literie blanche. Les enfants vous supplieront inévitablement d’acheter de la literie à personnages amusants où à la mode, mais la literie en coton blanc classique de bonne qualité reste la meilleure et durera toute une vie (ou presque) alors que les imprimés audacieux peuvent être trop distrayant et donc nuire à une bonne nuit de sommeil pour les jeunes bébés et au-delà. De plus, le blanc est étonnamment meilleur pour enlever les taches. Vous avez une fuite sur les beaux draps blancs ? Vous pouvez facilement les blanchir.

Cultivez l’artiste qui est en eux… dans certaines limites ! Les enfants éprouvent tellement de joie à décorer leurs propres espaces, alors trouvez des moyens structurés de les laisser faire. 

Les crochets muraux sont vos amis. À cet âge, les enfants ne sont pas encore aussi habiles à ranger leurs affaires dans des endroits fermés. Les crochets, porte manteau ou autres accroches pour suspendre les tenues, les peignoirs et les serviettes, et pour ouvrir des étagères pour les livres et les jouets les rails à chevilles vous seront d’une grande utilité.

Optez pour des stores occultants encore une fois. Si vous pensez que votre enfant a déjà dépassé ses problèmes de sommeil, détrompez-vous. La lumière, quelle qu’elle soit, est très stimulante pour le cerveau. Ils auront un sommeil de meilleure qualité dans l’obscurité.

De neuf à douze ans et plus : Grande personnalité

« Favorisez » un relooking. À ce stade, l’espace s’imprègne vraiment de la personnalité grandissante de l’enfant, il est donc probablement prêt à être réaménagé. Le fait de se plier à leurs « choix de design » peut vous mettre mal à l’aise, mais cela peut être très utile. Vous êtes davantage un coach en matière de design à ce stade.

Lâchez prise. C’est peut-être la phase de désastre, mais si l’espace devient quelque chose qu’ils aiment et qu’ils ont la possibilité de décorer, ce sentiment d’appartenance les aidera beaucoup à garder l’espace organisé.

Ne laissez pas les écrans dans la chambre à coucher. C’est à cet âge que le temps passé devant un écran peut commencer à devenir incontrôlable – et il n’a pas sa place dans la chambre à coucher, où il perturbe le sommeil. Installez plutôt une station de recharge familiale dans la cuisine ou le salon. Les années d’adolescence seront encore plus difficiles, alors commencez à mettre en place ces bonnes habitudes dès le début !

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *