Comment racheter mon crédit immobilier ?

Objectif : réduire la mensualité ou la durée du prêt !

L’option de rachat de crédit immobilier cible tous les détenteurs de ce crédit, qui souhaitent renégocier leurs mensualités en profitant d’une baisse du taux d’intérêt. 

Renégocier son crédit immobilier consiste à rembourser un prêt existant et à le remplacer par un nouveau à un taux moins élevé.

Cela peut se faire soit auprès du même établissement bancaire (on parle alors de renégociation de crédit immobilier), soit auprès d’un autre établissement bancaire (on parle ici de rachat de crédit immobilier).

Pour réduire sa mensualité à travers un rachat, deux scénarios sont possibles : la renégociation du taux d’intérêt ou l’allongement de la durée du crédit. 

En plus du crédit immobilier, une personne peut avoir plusieurs crédits en cours dans différents établissements, si elle souhaite les regrouper tous pour payer une seule mensualité, ceci est également un rachat de crédit. 

Vous souhaitez faire des économies sur le coût total de votre crédit immobilier ? Voici les points clés à vérifier avant d’effectuer une opération de rachat : 

  • S’assurer que l’opération sera financièrement intéressante
  • Confirmer que les nouvelles conditions vont amortir le coût de l’opération de rachat de crédit
  • Vérifier que le contrat initial autorise ce genre d’action et qu’il existe ou pas des pénalités contractuelles qui s’y appliquent

Les étapes pour demander un rachat de crédit immobilier 

  • Demander un rachat de crédit auprès de la banque concernée (prêteur initial ou pas) 
  • Obtenir une réponse de principe et réunion les documents nécessaires à sa demande  
  • Monter le dossier et étudier le détail avec un conseiller commercial 
  • Réussir à avoir un pré-accord 
  • Recevoir une offre de rachat de crédit 
  • Signer l’offre et la retourner accompagnée de toutes les pièces justificatives demandées 
  • Recevoir la réponse relative à la demande de rachat de crédit immobilier 

Les frais que pourrait engendrer le rachat d’un crédit immobilier 

On peut citer les frais d’enregistrement de l’hypothèque vers la nouvelle entité prêteuse, le passage par le notaire est obligatoire ainsi que les indemnités de remboursement éventuelles de la banque. 

Bon à savoir  : Si une banque qui n’est pas le prêteur initial réalise un rachat total du prêt, les frais de transfert d’hypothèque tournent autour de 1% du montant.

Le MubaBlog remercie ses milliers de lecteurs ! 

Continuez de nous suivre et n’hésitez pas à nous laisser vos commentaires / suggestions. 

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *