Zoom sur le style architectural de Rabat

Rabat, une ville à la fois moderne et historique, le résultat d’un dialogue fructueux entre le passé arabo-musulman et le modernisme occidental. Cap sur le style architectural de notre capitale administrative !

La Médina de Rabat 

L’inventaire patrimonial de la médina comprend 42 monuments et maisons remarquables qui se répartissent suivant les grandes catégories suivantes : les fortifications, la qasba de Moulay Rachid, les habitations bourgeoises, les édifices religieux, la grande mosquée, les hammams, les fondouks … 

La Qasba des Oudaïa

La qasba des Oudaïa se dresse sur le promontoire qui domine l’embouchure du Bouregreg en face de l’océan. C’était à l’origine une citadelle médiévale, siège du pouvoir almoravide et noyau initial de la ville araboislamique. Vue depuis la rive nord de l’oued, elle donne encore l’aperçu d’un ensemble fortement défendu. Bien que profondément transformée au cours des âges, puis rénovée à nouveau au cours du XXe siècle, elle présente une emprise urbaine traditionnelle faite d’îlots d’habitat. C’est simultanément un haut lieu de l’histoire du Maroc et un site pittoresque.

La Ville Nouvelle

 

La ville nouvelle a été conçue au moment où la cité devient capitale politique du royaume en 1912, par l’architecte – urbaniste Henri Prost et le paysagiste Jean-Claude Forestier, dans le contexte du protectorat français et sous le contrôle du maréchal Lyautey.

La ville nouvelle représente un des plus grands et plus ambitieux projets urbains du XXe siècle en Afrique, probablement le plus complet. Les parties anciennes abritent la mosquée Hassan (début de la construction en 1184) ainsi que les remparts et portes almohades, seuls vestiges subsistant d’un grand projet de ville capitale du califat almohade. On y trouve aussi des vestiges de la principauté morisque ou andalouse du XVIIe siècle.

Le Jardin d’Essais et les jardins historiques de Rabat

Ils illustrent la volonté de faire de la ville une « cité-jardin », un concept alors nouveau en Europe. Le traitement en est confié à Forestier, paysagiste et urbaniste. 

Le musée Mohammed VI, inauguré en 2014 par le roi du Maroc

Vitrine de l’art moderne national, il représente à lui seul une discussion entre passé et présent, avec son architecture moderne et ses motifs traditionnels. 

L’architecture d’art français fait partie des originalités de la ville de Rabat. 

Fier(e) de l’architecture de notre pays ? 

Faites le nous savoir via commentaire 

Continuez de suivre le 1er Blog Immobilier du Maroc !

La Rédaction de Mubawab vous invite à un tour d’horizon des villes marocaines :  

Zoom sur la magique architecture d’Essaouira 

Zoom sur la splendide architecture de Marrakech 

Découvrez la splendide architecture casablancaise 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *