Baromètre – JUIN 2018: Les prix grimpent à Tanger à l’approche de l’été

Bannière Région Tanger Tétouan
La région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima jouit d’une position géographique stratégique. Mubawab vous fait le tour des prix de l’immobilier en passant par les différents arrondissements qui la composent.
Tanger Arrondissements
A cheval entre mer Méditerranée et océan Atlantique, Tanger constitue un point stratégique entre l’Afrique du Nord et l’Europe. Avec sa médina authentique aux ruelles colorées et ses demeures atypiques, la Blanche a de quoi ravir ses visiteurs et les inciter à s’y installer. Bni Makada est le seul arrondissement tangérois à accuser une chute en mai 2018. Le prix du mètre carré a en effet baissé de 3.38%, passant ainsi de 7570 DH/m² en avril, à 7314 DH/m². Charf Souani pour sa part, se place en tête des arrondissements avec une hausse importante de 32.7%. Il affiche ainsi 12.400 DH/m² contre 9343 DH/m² en avril dernier. L’arrondissement de Tanger-Médina, zone effervescente et grouillante de l’étoile du Nord,  englobe une panoplie de quartiers au goût de tout un chacun. Pour mai 2018, il connaît à son tour une augmentation de 7.04%, le prix du mètre carré enregistré étant de 12.908 DH/m². Même son de cloche pour Charf Mghogha où l’on constate un accroissement de 3.39%. De 15.129 DH/m², le prix du mètre carré s’y établit à 15.643 DH/m².

Tétouan Région Arrondissements
Martil Région Arrondissements
Pour le reste de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, l’évolution du prix du mètre carré reste relativement faible et varie d’une ville à l’autre. On observe un accroissement de 6.26% pour la colombe blanche qui affiche 10.325 DH/m² en mai. Tandis que Martil, située à quelques 10 Kms de Tétouan, enregistre une baisse de 12.75% et se chiffre à 7736 DH/m². L’arrondissement de Cabo Negro continue sur sa lancée et dépasse la barrière des 13.000 DH/m². Le prix du mètre carré au sein de ce dernier atteint en mai 14.981 DH/m², soit une augmentation de 10.7%. Les hausses du prix du mètre carré continuent avec M’Diq aux 14.064 DH/m² et Fnideq aux 13.770 DH/m2, réalisant ainsi une croissance de 9.89% et 0.27% respectivement. A Asilah, les prix ont fléchi de 26.5% au cours de la même période pour s’établir à 10.456 DH/m². Même constat pour Oued-Laou qui enregistre une chute de 10.14% et glisse de 7896 DH/m² à 7095 dh/m².

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.