Baromètre de l’immobilier – Octobre 2014 – Explosion de la demande locative pour les petites s …

baroctobreMubawab.ma publie son baromètre mensuel du secteur de l’immobilier pour le mois d’octobre 2014.

Mubawab Maroc a décortiqué l’offre et la demande de la capitale économique, quartier par quartier, en prêtant attention au type d’appartement, type du standing, les superficies ainsi que les emplacements.

Au niveau des demandes, ce mois la demande en achat enregistrant 65% à Casablanca est de beaucoup supérieure à la demande en location qui a enregistré seulement 35% des demandes sur les différents quartiers.

Cette répartition de la demande varie entre les quartiers de la ville :

tab1

On constate que la promotion immobilière pèse fortement dans la balance Achat/Location en faveur de l’achat dans les zones constructibles de Casablanca et les nouveaux quartiers. Les quartiers de Casablanca où la demande en achat se fait rare : Ain Diab, France Ville et Bourgogne Est.

Les petits appartements, très demandés à Casablanca

Durant ce mois d’octobre, le site immobilier du Maroc a analysé les demandes par superficie des appartements de Casablanca et les a regroupé par tranches :

  • Appartements entre 40m2 et 100m2 : 58%
  • Appartements entre 100m2 et 130m: 13%
  • Appartements entre 130m2 et 160m: 8%
  • Appartements entre 160m2 et 220m: 7%
  • Appartements de plus de 220m: 14%

Plus que la moitié de la demande concerne des appartements allant de 40m2 à 100 m2 alors que les appartements de plus de 220m2 sont fortement demandés à hauteur de 14%.

Le m2 national à 86 dhs en location

Sur le Royaume, le prix du m2 moyen d’un appartement à louer est de 71 dhs (tous types d’appartement confondus). La région de Casablanca est la plus chère avec un m2 pondéré à 88 dhs. Dans le sud du Maroc, le budget alloué à la location est le plus faible avec un mètre carré inférieur à 57 dhs.

tab2

Louer à Mohammedia permet une économie importante de 31% sur un loyer en moyenne par rapport à Casablanca. Quant aux nouvelles zones urbaines de Casablanca, elles permettent de louer un appartement d’une surface équivalente à ceux de la métropole mais dans de nouvelles constructions de qualité avec des services tels que piscine, terrains de sports, plages et activités.

Pour la métropole, le prix du m2 d’un appartement à la location varie selon le standing des quartiers, leurs notoriétés et l’emplacement. Triangle d’or reste le quartier le plus cher avec un m2 de 109 dhs à la location et Oulfa le moins cher avec 48 dhs/m2. Les autres quartiers chers : Ain Diab, Gauthier, Les Princesses, Racine et Ziraoui.

tab3

Les prix des appartements en hausse sur le Royaume

En dehors des villes d’El Jadida et Mohammedia, où le m2 à l’achat a baissé respectivement à 7448 dhs (-6,90%) et 8356 dhs (-8,77%), les autres ont connu une hausse des prix des appartements. Si ce renversement se confirme à la fin de l’année, un retour de l’activité immobilière et une hausse des prix devraient se confirmer pour l’année 2015.

La ville de Marrakech a connu la plus importante hausse avec un mètre carré passant de 13 085 dhs à 14 283 dhs (+9,16%). La ville ocre est suivie par Rabat et Casablanca. A Rabat, le m2 est passé de 14 416 dhs à 15 274 dhs (+5,95%). Alors qu’à Casablanca, le m2 est remonté à 15 771 dhs (+3,24%). Le m2 a peu augmenté sur les autres villes : Fès (+1,68%), Agadir (+0,50%), Tanger (+0,46%) et Essaouira (+0,39).

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.