Stagnation des prix : une tendance qui se maintient

Après une année 2014 marquée par la baisse des prix et une fragilité des volumes de vente, le marché immobilier commence l’année 2015 avec une stagnation des prix et une reprise des demandes.

prix

Cependant, les situations sont très variables en fonction des régions et des villes. Sur le marché de l’ancien, la poursuite de la chute des prix moyens se confirme dans les villes de Casablanca, Tanger et Agadir, contrairement à Rabat, Fès et Marrakech où les prix moyens affichés sont à la hausse.

Prix moyen du m²_les grandes villes

2015 une année plutôt positive pour la demande immobilière

Du point de vue des demandes, le climat général est donc à la poursuite de la tendance observée au cours de ces derniers mois. Depuis juillet 2014, les demandes d’achat dépassent celles de la location, mais avec un léger recul de 6%.

Au niveau des villes, des disparités ont été enregistrées. En dehors de la ville de Fès où les demandes d’achat sont étonnamment reparties à la hausse, ce changement n’épargne aucune autre grande ville. La capitale demeure une exception avec une stagnation de demandes sur ces deux derniers mois.

demande immo_maroc

Les grandes superficies « peu » impactées

Dans les grandes villes du Maroc, de fortes demandes ont été générées pour les grandes superficies dépassant la moyenne de 100 m² à l’exception de la ville d’Agadir qui se place en dernière position depuis trois mois consécutifs.

Même après ces changements et le redressement qui semble se confirmer au niveau des demandes, rien n’est encore suffisant pour corriger complètement le secteur de l’immobilier.

Mr. Omar Maaouni, cogérant à Dyar Shemsi

logo-dyarShemsi2« Nous avons clôturé l’année 2014 sur la même tendance que l’année précédente. Notre clientèle étant fortement étrangère, nous restons tributaires du climat économique chez notre principal marché émetteur la France. En parallèle, nous voyons plus   pour la région d’Agadir de la part d’une clientèle plus sophistiquée, Casablancaise ou Rbati qui traditionnellement se tournait vers Marrakech. Je pense que la destination a évolué dans l’esprit des marocains.

Le style de vie unique de notre projet “L’Orangeraie” nous permet de satisfaire une clientèle en quête d’une meilleure qualité de vie. Nous avons fait le choix de ne construire que des villas de plain pied ; et cela sur moins de 10% de la superficie globale du projet. Cela nous confère une réelle dimension qualitative qui, combinée à notre positionnement unique au coeur d’une magnifique orangeraie, et à un éventail de loisirs et de services sur site, contribuent au bien-être de nos résidents.  Je pense que nous devrions assister à une reprise du marché en 2015. Agadir est une région d’avenir avec une qualité de vie particulière. Nous avons d’ailleurs été votés meilleure destination hivernale par le marché anglais sur Internet. »

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>