Qu’est-ce qu’une vente en viager ?

La vente en viager permet au vendeur de profiter de revenus supplémentaires à un moment de sa vie où, le plus souvent, l’essentiel de ceux-ci est constitué de retraites.

Pour l’acheteur, il s’agit d’un contrat aléatoire, avec l’espoir de réaliser une bonne affaire.

Qu’est-ce qu’une vente en viager ?

Vendre un bien en viager, c’est en transférer la propriété à un tiers qui devra, en compensation, verser une rente au vendeur jusqu’à son décès, ou jusqu’au décès de la dernière personne vivante.

La vente en viager est fondée sur deux conditions:

  • La longévité du vendeur : pour que la vente en viager soit valable, il faut que cet aléa existe véritablement. Ainsi, si le vendeur est extrêmement malade et mourant, la vente sera nulle.
  • Modalités de paiement : le viager doit être considéré comme une vente normale, à l’exception près que les modalités de paiement du prix sont particulières.

Comme toutes les ventes immobilières, la vente en viager nécessite l’intervention d’un notaire.

Pourquoi vendre en viager ?

Pour le vendeur ou crédirentier, on peut comparer la rente à une véritable retraite complémentaire.

Pour l’acheteur ou débirentier, les raisons économiques seront très différentes. Pour lui, il s’agira essentiellement d’une épargne sur la longue durée avec l’espoir de réaliser une bonne affaire.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *