Louer ou acheter : Que font les trentenaires?

Les trentenaires, on ne s’en lasse pas d’en parler. A peine les études terminées, les posts occupés qu’on commence à réfléchir “Investissement immobilier” et partagés entre louer ou acheter.

On distingue deux types de trentenaires ceux qui s’y mettent très tôt, souvent avec l’aide familiale, qui achètent un studio, le revendent au profit d’une deux pièces quelques années plus tard, et ainsi de suite.

Et ceux qui achetaient pour la première fois… Aux alentours de 35 ou 40 ans. On revient à cette situation, pas vraiment nouvelle. Et forcément, avec le niveau des prix, il n’est pas surprenant de constater que les moins de 30 ans ne peuvent plus acheter et préfèrent louer.

Pourquoi les trentenaires ont intérêt à rester locataires ?

Devenir propriétaire est une décision stratégique et psychologique très importante qui peut changer toute une vie. Avec le contexte économique actuel, acheter une maison à 30 ans reste compliqué à faire.

Nos joyaux trentenaires ne peuvent plus s’endetter, comme les générations précédentes, en se disant que la hausse leur permettra, quel que soit leur prix d’achat, une sortie par le haut. Avec l’arrêt de la hausse des prix, il est temps de se poser la question « acheter ou louer ».

L’achat du bien immobilier est un acte très important qui nécessite un temps de réflexion et un investissement conséquent.

Les trentenaires réfléchissent davantage lorsqu’il s’agit d’un achat que d’une location, car acheter un bien immobilier est irréversible au moins les 5 premières années tandis que le choix de la location s’opère rapidement.

Notre génération Y préfère louer car elle reste libre de ses choix, quitter la propriété quand ils veulent sans difficulté, habiter dans les quartiers huppés de la ville ou branchés, garder le revenu salarial ou autre pour d’autres charges (voyage, shopping, autres…).

N’hésitez pas à consulter notre site web qui regorge d’offres immobilières en location.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *