Logements destinés à la classe moyenne : de nouveaux détails !

lgLe ministre de l’Habitat et de la politique de la ville, Mohamed Nabil Benabdellah, a indiqué qu’il est prématuré de parler aujourd’hui de non-respect des prix de vente des logements destinés à la classe moyenne. Et d’expliquer que les premiers projets visés dans ce cadre sont encore dans la phase de l’octroi des autorisations et de la réalisation des travaux d’aménagement et d’équipement.

Les logements destinés à la classe moyenne sont soumis à plusieurs normes, dont la fixation du prix du mètre carré couvert à 6.000 dirhams hors taxe (HT) en vertu de la loi de Finances 2014, l’obligation pour le promoteur immobilier d’afficher ce prix dans les bureaux de vente et l’exonération de l’acquéreur des droits d’enregistrement à la Conservation foncière sur la base du contrat de vente, a souligné Benabdellah. Le ministre intervenait dans le cadre de la séance des questions orales à la Chambre des conseillers.

Nabil Benabdellah à rappelé, qu’à fin septembre dernier, 34 conventions ont été déposées portant sur la réalisation de 13.523 unités de logements dans différentes régions du royaume, dont 11 ont été visées (4.734 unités).

1 réponse
  1. immobilier mohammedia dit :

    les logements destinés à la classe moyenne reste encore un sujet abordé dans les médias car la plupart des citoyens marocains trouvent des difficultés pour acheter un logement économique au niveau des prix, en plus quand on parle d’un logement économique c’est la bordel au niveau de la finition et la qualité de logement. la corruption et fraude au niveau de la matière première reste un fardeau incroyable dans ce domaine. et il faut réagir pour lutter contre ce phénomène.

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.