Le digital remplacera-t-il l’agent immobilier ?

Le digital a révolutionné la vie de tout un chacun, y compris l’agent immobilier, cette jauge sociale indispensable dans la sphère immobilière.

L’agent immobilier est un conseiller, un confident, avant d’être un professionnel de l’immobilier.

C’est la première personne que l’on cherche à consulter avant toute transaction immobilière; C’est cette personne que l’on consulte pour un appartement dans un coin sécurisé pour ses enfants, c’est aussi le juriste que l’on consulte en matière d’héritage immobilier.

S’il fallait résumer le rôle de l’agent immobilier dans le processus, il faudrait user beaucoup d’encre. Mais avec cette révolution digitale, quelle place occupe cet agent ? Est-il vrai qu’il a perdu de sa notoriété au sein de la sphère immobilière ?

Le digital et le métier d’agent immobilier

Contrairement aux idées reçues, le digital a renforcé le quotidien de l’agent immobilier grâce aux différents outils qu’il offre.

 

  • Logiciel immobilier pour gérer les contacts : CRM
  • Campagnes emailings
  • Possibilité d’intégrer la visite virtuelle au site de l’agence
  • Transparence quant aux avis des clients de l’agence
  • Promotion sur  les réseaux sociaux

 

L’agent immobilier cherche à se réinventer

L’agent immobilier cherche à se réinventer grâce aux outils que lui offre le digital, à savoir les réseaux sociaux. Ces médias l’aident à convaincre les particuliers de son expertise en immobilier.

Plutôt qu’une disparition, nous assistons à une transformation du métier des agents immobiliers qui tirent parti des nouvelles technologies pour une meilleure expérience avec leurs clients et prospects.

Pour conclure, le digital, et malgré les nouveaux savoirs et pouvoirs qu’il confère au particulier, n’est pas sur le point d’éliminer l’agent mais force les professionnels à se réinventer, revoir leurs méthodes de travail pour renforcer leur rôle de conseil face à des consommateurs éclairés et un domaine qui ne cesse d’évoluer.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *