La finance islamique au Maroc en immobilier

La finance islamique bat son plein dernièrement au Maroc. Quel est le principe de cette finance ?

La finance islamique doit respecter des principes liés à la Sharia tout en conservant des objectifs de rentabilité. La finance islamique applique donc des règles spécifiques à tous les segments de la finance, tels que l’épargne, l’investissement et le prêt.

On distingue 3 principes majeurs dans l’économie islamique:

  • Le principe de la liberté économique dans un cadre restreint
  • Le principe de la double propriété
  • Le principe de justice sociale

La finance islamique se distingue par sa qualité de « halal ». En effet, elle interdit les pratiques contraires à la loi musulmane. Il s’agit entre autres des intérêts, de la spéculation et des investissements jugés impurs.

Ces nouvelles banques participatives offrent un nouveau produit de « financement immobilier », qui a pour but de faciliter l’acquisition du bien immobilier que le client souhaite acheter. Afin d’obtenir ce crédit, le client présente une demande à la banque participative de son choix, qui procédera à l’étude du dossier et le pourvoira en propositions et solutions répondant à son besoin.

De plus, le financement immobilier peut atteindre 100% du prix d’achat, tout en octroyant au client tous les bénéfices proposés par les diverses banques, à savoir le dépôt et retrait de sommes, l’utilisation de chèques et la multitude de services que les banques traditionnelles mettent à la disposition de leurs clients.

Mais avant de demander un crédit, trouvez la perle rare sur notre portail : www.mubawab.ma

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *