Comment s’est porté le marché de l’immobilier au 3ème trimestre 2020 ?

Dans un marché en transformation accélérée, où 2020 accentue et amplifie plus que jamais l’importance du digital dans l’activité des professionnels de l’immobilier, Mubawab.ma, la référence de l’immobilier digital au Maroc, dévoile la dynamique de l’offre et de la demande sur son portail durant le troisième trimestre 2020, à travers le “Guide Mubawab de L’immobilier”.

Une demande en hausse

9700 Dhs : C’est le prix moyen du m² au Maroc, soit une baisse trimestrielle de -2,3%. 

L’offre a enregistré durant le 3ème trimestre un recul de -17% sur le neuf et l’ancien, la demande, quant à elle, surprend avec +12% sur le neuf et l’ancien : le potentiel business est remarquable.

Zoom sur les prix de l’immobilier

En ce qui concerne l’ancien, le prix des appartements a augmenté de 2% et celui des villas a baissé de -5%. 

Pour le neuf, le prix des appartements a reculé de -2% et celui des villas également de -12%. 

La hausse des prix des appartements anciens se maintient et se renforce depuis la sortie du confinement dans la plupart des grandes villes. Par exemple, les prix n’ont reculé en août 2020 que dans cinq villes : Bouskoura -3%, Casablanca -1%, Marrakech -10%, Nouaceur -3% et Rabat -2%, et ce pour les appartements anciens. 

Ce segment de biens connaît une grande stabilité dans les villes de Tanger, Fès, Agadir, Berrechid, El Jadida, Mohammedia, Témara et Had Soualem, avec une évolution trimestrielle allant de 2% à 4%. 

C’est une toute autre histoire pour les villas anciennes qui ont connu une chute des prix, sauf dans trois villes (Agadir +2%, Nouaceur 0%, Salé +3%). Ce segment a subi de grandes variations de prix surtout dans les villes de Fès, Rabat, Bouskoura et Casablanca, avec des évolutions oscillant entre -9% et -10%.

Les prix des logements neufs n’ont pas fait preuve de vigueur ce mois d’août ; ils ont même reculé de 5% au cours des trois derniers mois. La baisse s’est encore une fois faite sentir davantage sur le marché des villas neuves que sur celui des appartements anciens, avec respectivement -12% contre seulement -2%, et ce, pour les trois derniers mois. En revanche, les niveaux de prix des appartements neufs par rapport à la même période en 2019 ont connu une augmentation de 8%, ce qui prouve que, malgré des fluctuations saisonnières, la demande se maintient pour ce type de biens, ce qui met une pression sur les prix du marché.

Offre VS Demande : Un potentiel de croissance 

Depuis la baisse drastique qu’a connu l’offre depuis le début de la crise sanitaire, et le beau rattrapage du mois de mai, la tendance retrouve un cours plutôt normal : le mois d’août connaît une augmentation trimestrielle de 81% de l’offre de logements, augmentation qui commence toutefois à ralentir car l’on observe une évolution mensuelle de -17%, ralentissement qui correspond tout à fait à la saisonnalité annuelle que connaît cet indicateur. 

Nous sommes tout de même 10% au-dessus du niveau de l’offre de logements par rapport à la même période en 2019, ce qui témoigne d’une reprise assez saine du marché. La demande a connu une hausse trimestrielle de +43%, hausse qui se maintient toujours dans le positif avec une évolution mensuelle de +12%. En termes d’évolution annuelle, toujours en année glissante, nous sommes 27% au-dessus du niveau de l’année précédente à la même période. Cette dernière information sur la demande nous permet d’en déduire un potentiel de croissance très positif . Commente Kevin Gormand, CEO et co-fondateur de Mubawab

Méthodologie 

Les observations qui remontent dans ce guide correspondent à des logements destinés exclusivement à l’habitation et à la vente, annoncés sur le portail entre Mai 2020 et Août 2020. Sont exclus : les biens à usage commercial, les biens fonciers, les fermes, les riads, les biens à la location. Des prix moyens sont calculés par zone géographique (ville ou arrondissement), dans l’ensemble et pour chacun des segments de marché retenus pour les villas et les appartements, neufs et anciens, sur la base des annonces de vente publiées sur Mubawab.ma. 

Les évolutions de prix relativement importantes peuvent être expliquées par : 

– Entrée d’un nouvel acteur dans la zone concernée. 

– Début de commercialisation d’un projet en cours de période d’étude. 

– Fin de commercialisation d’un projet en cours de période d’étude.

Nous vous donnons RDV en janvier 2021 pour un bilan chiffré du marché immobilier de l’année 2020. 

Faites confiance au 1er site immobilier du Maroc !

 Pour louer, vendre ou acheter un logement RDV sur www.mubawab.ma

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *