Comment se déroule le Leasing Immobilier ?

Appelé également Crédit-Bail Immobilier, c’est un moyen de financement destiné aux professionnels du secteur : promoteurs, aménageurs ou investisseurs, pour les aider à financer leurs projets immobiliers anciens ou neufs, existants ou à construire, avec ou sans travaux d’aménagement.

Sur le marché immobilier, il existe différentes sources de financement : 

  • Les crédits bancaires classiques amortissables : destinés au financement de l’immobilier de rapport, c’est-à-dire l’immobilier qui génère des revenus locatifs ou d’exploitation et le déblocage des fonds se fait soit en bloc si le bien est fini ou au fur et à mesure de l’avancement des travaux, le remboursement se fait avec les cash-flow issus de la location ou l’exploitation du bien. 
  • Les crédits bancaires classiques à la promotion immobilière : destinés au financement des opérations immobilières adressées à la vente et le déblocage des fonds se fait au fur et à mesure de l’avancement des travaux, le remboursement commence à partir du début de la commercialisation. 

 

  • Les avances des acquéreurs : c’est également un moyen de financement, parfois obligatoire, vu que dans quelques cas les banques exigent aux promoteurs un taux minimum de commercialisation de 15 à 30% avant de procéder au déblocage du prêt. 

 

 

  • Fonds propres : avec l’apport initial des actionnaires, l’apport en compte courant d’associés au fur et à mesure de l’avancement du projet ou des capitaux collectés suite à des opérations d’appel public à l’épargne (cas d’introduction en bourse). 

 

En plus des financements courants cités, il existe d’autres types comme les financements bancaires structurés, les emprunts obligataires, le financement participatif ou encore le Leasing Immobilier

Concept du Leasing Immobilier 

Il s’agit d’un mode de financement des actifs immobiliers professionnels (immeubles, plateaux de bureaux, unités industrielles, entrepôts, magasins, show-rooms…). À la demande d’un client, la société de leasing acquiert la propriété d’un bien immobilier à usage professionnel, en vue de le lui confier en location pour une durée déterminée, moyennant des loyers définis d’avance. Au terme de la location, le client peut acquérir le bien à un prix convenu à l’avance (valeur résiduelle) défini en général à 10% de la valeur du bien. Le Crédit-bail-immobilier finance des investissements à partir de 1 MDH sur une durée pouvant aller jusqu’à 10 à 12 ans. Contrairement au crédit bancaire, où l’on exige généralement un apport en fonds propres, le leasing immobilier peut financer jusqu’à 100% du montant de l’investissement si la capacité d’endettement du client le permet.

Avantages du Leasing Immobilier 

Cet instrument recèle un vrai potentiel de développement vu ses multiples atouts, surtout pour les PME. En effet, le leasing permet de financer intégralement l’investissement, alors que le crédit classique nécessite obligatoirement un apport initial. Ainsi, l’emprunteur préserve sa trésorerie et conserve ses fonds propres pour les affecter au financement des besoins de l’exploitation. En outre, le crédit-bail dispense généralement le client de fournir des garanties lourdes. Les bailleurs se couvrent généralement contre les risques simplement en gardant la propriété du bien à financer jusqu’à l’expiration du contrat.

Comment se déroule le Leasing Immobilier ? 

Il existe trois types d’opérations de Leasing Immobilier : celui portant sur l’acquisition d’un bien construit, celui portant sur l’acquisition d’un bien à construire et celui portant sur un lease-back.

Dans le cas d’un bien construit : après avoir identifié le bien à acquérir, l’entreprise communique sa demande de financement à la société de leasing, appuyée d’une expertise du bien réalisée par un cabinet spécialisé et agréé. Une fois le contrat de crédit-bail signé, la société de leasing entre en contact avec le notaire désigné pour l’établissement de l’acte d’acquisition. Dès signature de l’acte notarié, la société de leasing règle le prix de vente entre les mains du notaire qui accomplit les formalités légales relatives au transfert de propriété et règle à son tour le vendeur. 

Dans le cas d’un bien à construire : l‘entreprise communique sa demande de financement appuyée d’une expertise du terrain réalisée par un cabinet spécialisé et agréé, ainsi que des documents relatifs au projet de construction (devis estimatifs des travaux, projet de cahier des charges ….). L’acquisition du terrain se fait via notaire. Une fois le transfert de propriété du terrain effectué au nom de la société de leasing, un mandat valant délégation de maîtrise d’ouvrage est délivré à l’entreprise pour réaliser les démarches administratives nécessaires au démarrage de la construction. La société de leasing débloque les fonds en réglant les fournisseurs au fur et à mesure de l’avancement des travaux et facturera l’entreprise de pré-loyers (intérêts intercalaires). En fin de construction, elle procèdera à la facturation des loyers du crédit leasing immobilier après réception des documents attestant de l’achèvement des travaux. 

Dans le cas d’un lease-back : la société de leasing acquiert auprès de l’entreprise un bien dont celle-ci est déjà propriétaire afin de le lui redonner en location. Une fois la demande de financement approuvée sur la base d’une expertise réalisée par un cabinet spécialisé et agréé, l’opération d’acquisition du bien se fait via notaire et ce dernier libère les fonds auprès de l’entreprise.

Continuez de suivre le 1er Blog Immobilier du Maroc ! 

Merci à nos milliers de lecteurs, n’hésitez pas à nous laisser vos commentaires et suggestions :)

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *