Baromètre des prix de l'immobilier – Décembre 2012

– Variations du prix moyen du m²:   Novembre – Décembre 2012

baro_dec

– Résumé exécutif :

Ce deuxième rapport sur les tendances du prix de l’immobilier au Maroc en Décembre 2012 a suivi les mêmes standards de qualité que le premier rapport, se basant sur la méthodologie déjà présentée.

Nous pouvons constater que le prix de l’immobilier en Décembre est resté stable au Maroc se situant à 14.677 Dhs par mètre carré. Casablanca reste largement en tête du prix  au mètre carré dans les villes marocaines, avec des prix 20% plus élevés que  ceux de Marrakech, ville située en deuxième position du classement avec 14.531 Dhs au mètre carré. En ce qui concerne les  autres villes, les prix sont restés très stables  dans l’ensemble de leur périphérie, à l’exception de Tanger qui a vu les prix du centre ville augmenter de 7% par rapport à Novembre 2012.

La demande immobilière est toujours un peu plus importante pour l’achat de biens immobiliers par rapport à la location,  avec cependant des grandes disparités par villes. Alors qu’Agadir et Tanger sont plus largement orientées vers la location en ce mois de Décembre, en raison de  la location saisonnière de ces villes de vacances, les autres villes marocaines ont connu une vague d’intérêt pour l’achat de propriétés,  spécialement Fès, Marrakech et Rabat. Casablanca est restée neutre avec autant de demande de locations que d’achats.

Ce sont les appartements qui continuent d’intéresser la plupart des utilisateurs autant à l’achat (71% des demandes) qu’à la location (74% des demandes). Cependant, il est intéressant de noter que les maisons et villas restent un créneau porteur à l’achat avec plus de 25% des demandes, les bureaux et commerces suscitent aussi un intérêt certain à la location avec plus de 12% des demandes.

Finalement, il est intéressant de noter les contrastes dans les deux principales villes du Maroc. A Casablanca,  les maisons et villas ne représentent que 16% des demandes, pour 80% des appartements ; alors qu’à Marrakech, les villas et maisons représentent 40% des demandes contre  59%  seulement pour les appartements.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.