Baromètre Novembre 2016 – « La COP 22 dynamise le marché immobilier de novembre, principalement dans les villes de Marrakech et Agadir. « 

site-de-la-conference-internationale-sur-le-climat-cop22-a-marrakech-le-31-octobre-2016_5736465

Tout comme le mois précédent, la ville de Marrakech continue de tirer profit du déroulement de la COP 22 pour rendre plus dense son activité immobilière. En effet, de 14443 Dhs le mètre carré le mois passé, le prix de vente des appartements de la ville ocre a augmenté ce mois de 3.08% pour un prix de vente moyen de 15158 Dhs le mètre carré, soit le prix le plus élevé des 24 derniers mois !

Le constat est le même pour la ville d’Agadir qui après tout un trimestre de stabilité, a connu une hausse de ses prix de vente de ses appartements au mètre carré. De 10450 dhs le mètre carré en octobre, le prix de vente des appartements de cette ville est passé exactement à 11.928 dh le mètre carré soit une croissance de 14,14% ! Croissancelargement impulsée par les nouveaux projets de haut standing mis en avant.

La tendance n’est pas la même sur Casablanca, ou le prix de vente de ses appartements a baissé de -3.32%, soit un prix de vente de 16281 dhs le mètre carré.

Quant à la ville de Tanger elle continu sur une ligne stable, étant donné que le prix de vente mensuel de ses appartements se situe dans la fourchette 12000 dh le mètre carré. Néanmoins, on observe une légère baisse de -1.75% ce mois pour un prix de vente de 12065 dh le mètre carré.

Finalement, la ville de Rabat a réussi à remonter la pente après un trimestre de chute dans ses prix immobiliers. Cela se voit clairement ce mois à travers le prix de vente de ses appartements qui s’élève à 14027 dh le mètre carré, soit une croissance de 2,36%.

 

Marrakech

La COP 22 a été un évènement bien profitable pour  Marrakech qui ne cesse d’augmenter le prix de vente de ses appartements sur ces 2 derniers mois.

En effet, le prix de ses appartements a basculé dans la tranche des plus de 15000 dh le mètre carré contrairement au trimestre dernier où il se situait dans celle des 14000 dh. Ainsi ce mois de novembre enregistre un prix moyen 15158 dh le mètre carré pour le prix de vente de ses appartements.

Le quartier de Guéliz connaît une très légère baisse de -0.25%  pour un prix de vente moyen de ses appartements de 13711 dhs le mètre carré. Le quartier d’Agdal quand à lui chute ce mois de -4.77% par rapport au mois dernier où le prix de vente de ses appartements était de 19401 dhs le mètre carré, ainsi en novembre, il affiche un prix de vente moyen de 18479 dhs le mètre carré.

 

Agadir     

Agadir est notre plus grande surprise ce mois de novembre, après un dernier semestre difficile. Le prix de vente de ses appartements a grimpé de 14.14% par rapport au mois précédent où celui-ci était de 10450 dh le mètre carré pour atteindre un prix moyen de 11.928 Dhs le mètre carré.

Mais cette hausse n’est pas unanime dans tous les quartiers de la ville. Ainsi, de nombreux quartiers sont à la baisse comme Hay Mohammadi (-5.30%), Tilila (-6,47%), Hay Houda, (-1,73%) Hay Essalam, (-8,79%)  ou même le Haut Founty (-8,48%). Néanmoins, certains quartiers comme Hay Dakhla est en pleine croissance, ainsi le prix de vente des appartements était de 9218 dh le mètre carré le mosi passé, et ce mois ci les prix de vente des appartements est de 10471 dhs, soit une croissance record de 13.59%.

 

Casablanca  

La ville de Casablanca affiche en Novembre 16281 dh le mètre carré pour le prix moyen de ses appartements en vente, soit une chute de 3.32%.

Malgré cette légère baisse au niveau globale de la ville, uniquement 4 quartiers enregistrent une baisse : le quartier Sbata qui affiche une baisse de 2.28% pour afficher 6345 dh le mètre carré de ses appartements. Vient ensuite le quartier bourgogne qui passe de 14910 dh le mois dernier à 14724 dh le mètre carré soit une baisse de 1.25%. Finalement, Ain Diab voit une légère chute de 1% pour afficher des prix toujours très élevé à 22.104 Dhs le mètre carré en moyenne, et encore  Hay Hassani qui voit une très légère chute de 0,49% pour afficher 8.861 Dhs le mètre carré en moyenne pour ses appartements.

Les plus fortes hausses viennent du Maârif ou l’on connaît une très fort de croissance de plus de 9% pour un prix moyen de 17,761 Dhs. C’est Hay Mohammadi qui suit avec une croissance de 2,87% pour afficher 8.502 Dhs le mètre carré.

 

 

Rabat       

Rabat affiche enfin une légère croissance sur les prix de son immobilier. En effet, le prix de vente de ses appartements a connue ce mois une croissance de 2.36% pour un prix de vente de 14027 dh le mètre carré, soit une belle performance face au mois passé où les prix des appartements était de 13704 dh le mètre carré.

A la différence donc du mois d’octobre, aucun quartier de la ville de Rabat n’affiche une baisse ce mois. Ainsi, si le mois dernier de nombreux quartiers avaient chuté, ils se sont stabilisés ce mois, à l’¡image de d’Agdal qui de 14546 dh est passé à 16851 dh soit une hausse de 15.85%, soit un très belle performance sur un mois,  suivi aussi de l’Océan qui affiche plus de 9% de croissance, pour afficher 13.281 Dhs le mètre carré. Les autres hausses sont plus timides, voir stable, à l’image du quartier de Riad qui a connut 1,87% de hausse en ce mois de Novembre, pour afficher 19.014 Dhs le mètre carré pour le prix de vente de ses appartements.

 

Tanger                                

Le constat est que Tanger est resté stable durant tout ce dernier trimestre, et à présent le marché semble bien avoir trouvé ses prix. Ainsi, le prix  moyen de ses appartements est de de 12068 dhs le mètre carré en moyenne, soit une légère baisse de -1.75% même si elle apparait comme une correction juste après des mois de croissances.

Certains quartiers de la ville ont vu le prix de vente moyen de leur appartement diminuer. Commençons par le Centre qui de 12611 dh le mois passé a basculé vers un prix de vente moyen de 12292 dh le mètre carré soit une chute de -2.49%. Ensuite vient Boukhalaf dont le prix de vente de ses appartements est de 5423 dh le mètre carré soit une légère régression de -0.39%. Toutefois, Achakar affiche une forte croissance d’un taux de 9.90% pour un prix de vente moyen de 16125dh au mètre carré pour ses appartements.

Fès

La ville de Fès continu dans sa chute. En effet, le prix de vente des appartements pour le  mois de novembre est de 5958 dh le mètre carré soit une chute de 1.65% par rapport au mois passé où les prix des appartements étaient de 6058 dh le mètre carré.

Excepté le quartier Narjiss qui ce mois est resté stable avec le même prix de vente de 5331 dh le mètre carré pour le prix moyen de ses appartements, tous les autres quartiers de la ville ont encore chuté. C’est le cas du Centre-Ville qui en ce mois de novembre affiche un prix  moyen de vente de ses appartements à 5404  Dhs le mètre carré soit un taux de variation  fixé à -9.01%. On peut dire que l’activité immobilière de cette ville tourne plutôt au ralenti, et ce depuis de très nombreux mois.

                            

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *