Tag Archives: immobilier

Baromètre Mubawab

Baromètre Mubawab – JUIN 2018: La baisse des prix à Casablanca ne concerne pas tous ses quartiers


Tendance accentuée au niveau national, à la baisse pour Casablanca et à la hausse pour Tanger

La plupart des villes du royaume connaissent des fluctuations notables au niveau du prix du mètre carré. La capitale économique ne déroge pas à la règle et affiche, après une série de mois en dents de scie, une chute de 5,06%. Même son de cloche pour Rabat qui connaît une baisse de 1.22% et affiche au mois de Mai 2018 un prix moyen de 16.193 DH/m2. La ville ocre, quant à elle, a enregistré une hausse de 0,16% après avoir connu un pic en mars 2018 où le prix moyen a atteint 15.023 DH/m2. Après trois mois consécutifs de baisse des prix, Tanger enregistre une hausse significative de 4,13% pour s’établir à 12.804 DH/m2.

Prix du m²

Forte demande pour l’achat des appartements à Casablanca et Marrakech

demande des ventes par type de biens

Par rapport à avril, la demande pour les biens immobiliers, tant au niveau de la location que de l’achat, oscille entre hausse et chute. Du côté de l’achat, le mois de mai marque un intérêt accru pour les appartements au sein de la capitale économique, avec une hausse de 10,75%, tandis que Marrakech se contente d’une croissance de 2,89%. Une augmentation considérable a été enregistrée au niveau des bureaux et commerces qui affichent à Casablanca un taux de 22,31% en comparaison avec la ville ocre qui gravite autour de 34.11%. Les villas ouvrent le bal des chutes avec une diminution de 11,42% à Marrakech et 12,73% à Casablanca. Pour les maisons, la ville blanche enchaîne avec une chute de 20,25%, contrairement à Marrakech qui connaît une recrudescence de 8,10%.

La location saisonnière en berne pour le moment

demande des locations par type de biens

Concernant la location, les résultats varient selon le type de bien et la ville en question. La location saisonnière n’a pas la côte en mai. Elle affiche une chute pas des moindres à Marrakech avec une baisse de 62,52% et 24,76% à Casablanca. Quant aux appartements, ces derniers montrent une tendance haussière avec une augmentation de 33,98% au sein de la capitale économique et 18,69% dans la ville ocre. La tendance est la même pour les villas qui continuent sur leur lancée et enregistrent une hausse de 26,08% à Marrakech et 62,07% à Casablanca.

On loue à Casablanca, on achète à Marrakech

demande au niveau national

L’intérêt des marocains pour les logements destinés à la location ne faiblit pas et reste au même niveau pour le mois de Mai 2018. En effet, 43% des demandes sur les mois d’Avril et Mai 2018 concernent les biens à louer. A casablanca par exemple, la demande des locations a bondi de 3% en mai 2018, s’établissant à 50% contre 47% en avril de la même année.

La donne change à Marrakech en revanche, où la demande de location diminue de 4% pour se situer à 49% en mai, faisant place à l’achat qui enregistre une augmentation de 4% (51%, contre 47% en avril). A Casablanca, c’est l’inverse. L’achat faiblit de 3% et affiche 50% en mai, contre 53% un mois auparavant.

demande par ville

Les prix des principaux quartiers de Casablanca continuent leur ascension

Nous choisirons dans cette section les quartiers les plus consultés au niveau de la capitale économique. Ils sont cinq, à savoir Ain diab, Anfa, Gauthier, Centre-ville et Maarif, et connaissent tous, à l’exception de Gauthier, une augmentation du prix du mètre carré pour les logements en vente. Une évolution évidente vu l’intérêt porté par les classes sociales relativement aisées. Et partant, le prix du mètre carré à Ain Diab croît de 2,40% ( 22.816 DH en mai ), de 4,11% à Anfa ( 19.498 DH ), +6,02% au centre-ville (  14.705 DH ) et +1,51% au Maarif ( 17.868 DH ). Seul Gauthier enregistre une baisse des prix de 0,88% pour atteindre 18.818 DH le mètre carré.

De toute évidence, si les prix de la capitale économique connaissent une baisse de 5,06%, celle-ci ne concerne apparemment que les quartiers dits « populaires ». Les quartiers dits « huppés », eux, maintiennent la tendance haussière.

prix logement par quartier casablanca

Quelle que soit la conjoncture, les prix au Gueliz battent leur plein  

prix logement par quartier marrakech

Ne vous déplaise, il n’est plus très abordable d’habiter le quartier le plus populaire de la cité ocre, encore moins d’y installer son business dans les nombreux centres d’affaires éparpillés dans le Guéliz. Le prix du mètre carré y atteint en mai 2018, les 14.725 DH, contre 14.722 DH un mois auparavant, enregistrant ainsi une petite augmentation de 0,02%, qui consolide néanmoins la cherté du prix global. La courbe évolue de la même manière pour les quartiers de Targa (+0,05%, 13.787 DH/m² en mai) ou Amelkis avec une croissance de 0,13% et quelques 13.177 DH le mètre carré. Les évolutions, pour le moins surprenantes, du mois reste celle de Daoudiat, quartier très prisé par la classe moyenne ainsi que les étudiants des quatre coins du royaume, ainsi que celle de la Palmeraie. Le premier affiche une baisse de 4,49% avec 10.159 DH le mètre carré en mai, suivi par celle de la Palmeraie avec -0,52% arrivant aux 14.155 DH/m².

 

 

La « petit-rentrée » du secteur immobilier : variée selon les villes mais aucun signe de reprise en vue

immobilier-400x255Au 1er Septembre, nous constatons que le marché de la location immobilière s’efface peu à peu pour laisser place naturellement au marché de l’achat-vente, propre au Maroc. Les demandes d’achat de biens immobiliers sont en hausse par rapport à juillet où le marché locatif était plus dense.

Lire plus

Louer ou acheter un logement : se poser les bonnes questions !

balanceDe façon générale, l’achat d’une maison, parait être une séduisante idée aux yeux de bons nombres de personne comparé à la location. Toutefois, de l’idée à la réalisation se trouve un grand pas surtout lorsque le futur propriétaire est confronté à des contraintes financières ou matérielles. Néanmoins, si vous êtes sûr de vouloir réaliser votre projet, posez-vous les bonnes questions afin de vous assurer que votre décision a été mûrement réfléchie.

Lire plus

L’impact des nouvelles technologies dans le secteur immobilier

aaaAvec l’avènement d’internet dans les années 1990, tous les secteurs d’activité ont connu un bouleversement remarquable notamment celui de  l’immobilier. Aujourd’hui avec l’ère des nouvelles technologies, on  assiste à un réel changement tant dans les différentes stratégies marketing, méthodes de travail que dans le bilan des objectifs fixés par les professionnels. La présence d’internet et des nouvelles technologies sont venues optimiser les tâches de travail. Ainsi, leur développement fait place à ce qu’on appelle les visites virtuelles en 3D.

Lire plus

Baromètre Mubawab – Un vent d’optimisme souffle sur le marché de l’immobilier

prix_moyen

Sur ces quatre premiers mois, le marché immobilier marocain a connu des variations de prix et de demandes très disparates. En effet, le marché immobilier de l’ancien devient plus actif et attire de plus en plus de preneurs. Les demandes enregistrées sur le site ont progressé de 3,7% depuis le début de l’année, atteignant ainsi une moyenne de 3.700 demandes par mois.

Lire plus

Stagnation des prix : une tendance qui se maintient

Après une année 2014 marquée par la baisse des prix et une fragilité des volumes de vente, le marché immobilier commence l’année 2015 avec une stagnation des prix et une reprise des demandes.

prix

Cependant, les situations sont très variables en fonction des régions et des villes. Sur le marché de l’ancien, la poursuite de la chute des prix moyens se confirme dans les villes de Casablanca, Tanger et Agadir, contrairement à Rabat, Fès et Marrakech où les prix moyens affichés sont à la hausse.

Lire plus

Baromètre de l’immobilier – Novembre 2014 – L’état du marché locatif rattrape la morosité du marché « achat/vente » au Maroc

baro_nov (2)Ce mois le baromètre Mubawab analyse précisément les sept plus grandes villes du Maroc avec plus de 50.000 habitants.

Pour l’ensemble du royaume, les prix de l’immobilier ancien affichent une remontée de  +3,2 % sur les trois derniers mois, mais le marché immobilier continue d’enregistrer  une baisse graduelle et lente des prix moyens au m² sur différentes villes marocaines.

Au mois de novembre, les prix ont continué de reculer à Casablanca (-0.9%), Agadir (-2.8%), Marrakech (-0.8%) avec une faible baisse à Fès (-0.02%). Contrairement, à Rabat (+3.3%) Tanger (+1.2%) Oujda (+3.8%) qui ont vu leur mètre carré augmenter par rapport au mois dernier.

Lire plus

Beyoncé et Jay-Z ont-ils trouvé leur maison de rêve ?

villa_1Beyoncé et Jay-Z ont des projets immobiliers. C’est du moins ce que pense la presse américaine qui dévoile les premières photos de la somptueuse  villa sur les hauteurs de Beverly Hills à Los Angeles.

Jay Z et Beyoncé s’apprêtent en effet à signer les papiers pour acheter une demeure à 85 millions de dollars, à Beverly Hills. Pour Noël, Beyoncé et Jay-Z pourraient s’offrir un bien joli cadeau. Selon le site people américain TMZ, le couple aurait visité à plusieurs reprises une propriété extraordinaire située sur les hauteurs de Los Angeles (Californie).

Lire plus

Jake Gyllenhaal vend sa jolie demeure pour 3,2 millions de dollars

jjL’acteur américain Jake Gyllenhaal a vendu sa jolie maison de Los Angeles pour la somme de 3,2 millions de dollars, dévoile le site de l’agence immobilière Realtor.com.

Après dix années passées entre les murs de sa maison du chic quartier d’Hollywood Hills, la star a décidé de changer de demeure. Il a ainsi vendu sa maison de 260 m² habitable, pour la somme de 3,2 millions de dollars.

Lire plus