Location vide ou meublée : quels sont les avantages et les inconvénients ?

meubléeBien moins fréquente que la location vide, la location meublée présente toutefois des avantages. Avant de choisir sa solution, le bailleur doit se poser les bonnes questions et comparer les caractéristiques propres à chaque type de location.

Une location est dite meublée lorsque le logement est équipé d’une table, de chaises, d’ustensiles de cuisine et de vaisselle, d’une cuisinière, d’un réfrigérateur, d’une armoire, d’un lit, etc., bref, de tout ce qui est nécessaire pour y vivre normalement avec ses seules affaires personnelles.

En pratique, il existe deux types de locations meublées : les locations meublées à usage de résidence principale et les locations meublées saisonnières consenties le plus souvent à l’occasion des vacances.

Au niveau fiscal, il existe une différence majeure entre les locations vides et les locations meublées. Si les loyers des locations vides sont considérés comme des revenus fonciers, ceux des locations meublées sont considérés comme des revenus industriels et commerciaux. Dans les deux cas, il vous faudra comptabiliser ces revenus lors de votre déclaration d’impôts (à savoir la TVA, IR, TP, TH)

Parmi les avantages de la location meublée :

La liberté : Le bailleur peut décider librement de la durée, du montant du loyer ainsi que du montant du dépôt de garantie.

Le rendement : le rendement de la location meublée est beaucoup plus élevé, le logement meublé se loue plus cher qu’un logement loué nu et offre donc une meilleure rentabilité, surtout si l’on intègre, dans le calcul, la fiscalité (en moyenne le loyer d’un meublé est de 15 à 20 % supérieur à celui d’un logement vide).

Le risque d’impayés est plus faible : pour la raison que ce type de location répond à un besoin temporaire et il est réservé à un type de locataire.

Mais elle présente également des inconvénients :

Gestion du temps : Entre prise de rendez-vous, visites, examen des dossiers, remise des clefs, état des lieux, la location meublée est chronophage et elle demande plus d’implications.

La durée : le logement meublé et surtout celui dédié à la location saisonnière peut présenter quelques soucis. La durée courte des locations meublées peut être vue sous un angle négatif. En effet, le taux de rotation des locataires est important, ce qui peut entraîner des frais (recherche de locataires, rafraîchissement des lieux, réparation du matériel, etc.) et engendrer une baisse du rendement si la vacance entre deux baux est trop longue. D’où l’importance de faire un effort sur l’équipement et la décoration pour séduire plus rapidement les candidats locataires.

Bon à savoir :

Pour une location meublée longue durée, plusieurs documents se joignent au contrat ;notamment l’état des lieux signé par le locataire et le propriétaire, et l’inventaire du mobilier, ce document permet au propriétaire de vérifier qu’il ne manque rien à la fin du bail, et surtout, sans ce document, le juge peut requalifier la location de « vide ».

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>