Etat du marché de l’immobilier à Tanger – MBI Investment

20130824_125200Dans l’optique de partager plus d’informations avec nos lecteurs, nous avons créé une nouvelle rubrique « Témoignages » où nous allons publier chaque mois au moins 5 avis et commentaires de nos clients dans différentes villes du Maroc. L’objectif est de vous exposer l’état du marché de l’immobilier dans les grandes villes du Maroc.

Nous débuterons avec notre client, MBI Investment, agence immobilière sur la ville de Tanger.

Mme Chafai Ghizlaine, gérante de l’agence, a répondu bien volontiers à nos questions:

« Nous pouvons dire que le marché de l’immobilier à Tanger est en pleine stagnation pour ce qui est de la vente, très peu de demandes cette année, et lorsqu’il y en a, c’est pour des petits investissements qui ne dépassent pas le 1 million de Dhs ! ou bien de type économique et social.

Le client d’aujourd’hui est un client averti, réfléchi, et de plus en plus exigeant et prend son temps avant de s’engager. Les transactions immobilières ont du mal à aboutir et parfois même bloquent à la signature chez le notaire.

La crise s’est bien fait ressentir dans ce sens !!!

Les clients potentiels, et désireux d’investir attendent que les prix baissent (pour ce qui est des projets) ou bien d’opportunités de biens immobiliers entre  particuliers.

L’idée de passer par une agence immobilière reste encore de nos jours encore moyenne par rapport à nos voisins, et le client préfère chercher lui-même que de payer des honoraires.

Par contre, la location court terme est en pleine hausse, une clientèle nationale en pleine expansion, désireuse de découvrir le nord du pays, pour ses plages et ses distractions nocturnes, préférant les appartements aux hôtels, dans des complexes touristiques, proche de la mer avec tous les loisirs possibles pour leurs amis et enfants, afin de minimiser au plus les frais.

D’ailleurs si je devais faire une remarque, je peux dire qu’il y un réel manque de projets touristiques à Tanger, pour familles à revenus moyens, proche de la mer avec les équipements et infrastructures hôtelières sur place, à savoir, avec restaurants, cafétérias, loisirs pour enfants, service de baby setting, ….comme du côté de Tétouan (Marina Beach, Kabila, Almina, …)et pour ne citer que ceux-là, ou par exemple, des projets qui ont été réalisées en Espagne, Portugal,….pour la location estivale pour famille nombreuse et à faible revenu.

Le marocain moyen ne peut malheureusement pas s’offrir des vacances à moindre prix (pas moins de 1000 dhs/jour !!!) et reste frustré !

Les prix varient entre 2000 et 2500 dhs/jour dans des complexes touristiques avec les loisirs que j’ai décrit, ce qui reste très élevé pour une famille à revenus moyens !!! »

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *