2018. Le crowdfunding immobilier a la côte en France

A en croire les données du baromètre réalisé par  Hellocrowfunding et la fintech spécialisée dans les projets immobiliers Fundimmo, le crowdfunding immobilier en France se porte bien. Paru début juin, le bilan explique que cent vingt-six projets ont été financés lors de ce premier semestre 2018. Un chiffre en hausse en comparaison avec 2017 où seuls quatre-vingt cinq projets ont été sponsorisés.

Les vingt-trois plates-formes de financement participatif recensées ont amassé 62 millions d’euros lors de ce premier semestre, soit une augmentation de 72% par rapport à l’année précédente. Par moyenne, chaque projet a bénéficié de 499.786 euros durant le 1er semestre 2018, contre 423.529 euros pendant la même période en 2017. La durée moyenne du placement est donc passée de 16.9 mois à 19 mois. Il est à noter toutefois que les investisseurs semblent davantage intéressés par la construction des logements sociaux qui comporte un risque moindre. Pour le remboursement, 19 millions d’euros ont été versés durant le premier semestre 2018, soit le double du montant enregistré l’année dernière. Cependant, cette croissance n’a pas manqué d’occasionner certains retards de remboursement. Estimés à 11.3%, ces retards touchent seulement cinq projets des vingt-trois ci-haut mentionnés.

Selon l’étude de Fundimmo, le crowdfunding immobilier est devenu un placement fort attrayant. Ainsi, le rendement annuel moyen des projets sponsorisés a augmenté de 0.2 point en comparaison avec le premier semestre 2017. Les vingt-six opérations enregistrées lors de cette période se répartissent selon la typologie qui suit: 57% de projets résidentiels, 14% dédiés aux marchands de biens, 10% de projets d’aménagement, 8% de commerces et 5% d’hôtels , d’entrepôts ainsi que de bureaux. Quant à la répartition géographique des projets financés, l’Ile-de-France est de loin la région la plus active. S’ensuit Paris, l’Auvergne-Rhône-Alpes, la Provence-Alpes-Côte d’Azur et enfin l’Occitanie. Un constat positif pour le crowdfunding qui gagne du terrain dans l’ensemble du territoire français.

Immobilier: La réalité virtuelle, nouvel outil marketing au Maroc

La réalité virtuelle vient détrôner les méthodes de publicité traditionnelles. Exit les pancartes publicitaires, les Marocains peuvent désormais visiter leurs futurs logements sans se déplacer. Ce concept digne d’un film de science-fiction est devenu une réalité grâce à Voxel Virtual Reality.

Centrée sur la promotion immobilière, Voxel Virtual Reality s’est officiellement implantée au royaume. Co-fondée par Mohamed Agrad, cette entreprise américaine ambitionne de révolutionner le marketing immobilier dans l’ensemble du territoire. Elle met à la disposition des groupes et agents immobiliers des conseils stratégiques et des solutions technologiques dont une application basée sur la réalité virtuelle. Cette dernière permet aux acheteurs de visualiser et visiter le bien convoité. Ils sont ainsi en mesure de découvrir le projet, accéder aux plans, se promener dans le quartier et même visiter les pièces de leur propriété. Et ce n’est pas tout, plusieurs applications sont actuellement en voie de développement pour doter les acquéreurs de la meilleure expérience immobilière possible. Une panoplie de promoteurs leaders du secteur ont fait confiance à Voxel VR, à l’instar de Novalys et la Palmeraie Luxury living. Par le biais de cette application innovante, l’entreprise aspire à démocratiser la réalité virtuelle pour l’ensemble des acteurs du secteur immobilier. Nul doute, le futur est déjà là.

Un semestre de bon augure pour l’immobilier d’entreprise en Île-de-France

L’immobilier d’entreprise continue sur sa lancée après l’année prospère de 2017. L’enquête publiée par le groupement d’intérêt économique Immostat (GIE Immostat), le vendredi 6 juillet 2018, confirme la bonne forme des transactions immobilières en Île-de-France.  

Les investissements en immobilier d’entreprise ont atteint au cours du premier semestre 2018, 9,1 milliards d’euros. Ils enregistrent ainsi un accroissement de plus de deux tiers en comparaison avec la même période de 2017. Ainsi, la surface totale des ventes et locations de bureaux a progressé de 1,3 millions m², soit + 15%. Le développement est d’autant plus prononcé dans le second trimestre 2018 où les investissements ont visiblement doublé. En effet, les ventes et locations des bureaux ont crû de 28% au niveau des surfaces, tandis que le prix moyen des locaux en achat est passé à 6.460 euros, affichant une hausse de 4%.

L’augmentation la plus spectaculaire a été notée au niveau des offices de plus de 5.000 mètres carrés avec une hausse de presque 30% des surfaces louées ou vendues. Les petites et moyennes surfaces ne sont pas en reste, elles enregistrent au cours du deuxième trimestre 2018, une augmentation de 7%. L’organisation qui englobe les sociétés de conseil en immobilier d’entreprises CBRE, BNP Paribas, Jones Lang LaSalle et BNP Paribas Real Estate, explique que l’offre des bureaux a subi une chute de 12% durant le 1er semestre 2018. GIE Immostat souligne aussi que près de la moitié des transactions du 1er semestre 2018, en Île-de-France, sont opérées par des investisseurs étrangers.

Immobilier. Le retour des MRE ne revitalisera pas le secteur immobilier cet été

D’après les responsables du secteur, et contrairement aux prévisions des professionnels en 2017, la reprise dans le marché immobilier ne se fera pas en 2018. La morosité perdure et les marocains du monde préfèrent investir de plus en plus dans leur pays de résidence plutôt qu’au Maroc. Cette frange qui, jadis, apportait son grain de sel à la stimulation des transactions immobilières en été, se comporte différemment aujourd’hui. L’abondance des visiteurs à la quinzième édition du SMAP IMMO annuel, organisée du 22 au 24 juin dernier, est inférieure à celle de l’année dernière selon différents observateurs, l’intérêt pour les opérations d’achat et de vente faiblit également par rapport aux années précédente. Le bilan est sans appel. 

D’autre part, plusieurs opérateurs relient cette léthargie aux performances des économies des pays hôtes, majoritairement européens, et qui sont intrinsèquement liées à la vitalité de l’immobilier au Maroc en été. La récession dans le vieux continent commence à se dissiper, certes, mais pas au point de ranimer le pouvoir d’achat immobilier des marocains résidents à l’étranger (MRE). Un autre point à souligner est celui du boycott du SMAP IMMO par cette catégorie, critiquant les manquements qualitatifs des projets de plusieurs promoteurs marocains. Les intermédiaires immobiliers assurent, pour leur part, que l’inadéquation entre l’offre et la demande constitue un réel frein des ventes malgré le déficit en logement persistant.  

L’économie et la défaillance des projets immobiliers ne sont pas les seules raisons empêchant la resuscitation du secteur immobilier au Maroc. Les professionnels pointent du doigt la hausse des taux bancaires, aussi, qui retient la relance des transactions en dépit de la récente baisse des prix mise en avant par les promoteurs. Ainsi, la conjugaison des efforts des différentes parties concernées est donc nécessaire pour bousculer les comportements d’achat.

Casablanca, le 05/06/2018

 

LETTRE À NOS AIMABLES CLIENTS

 

Chers clients,

C’est avec un immense plaisir que nous vous informons par la présente lettre, que Mubawab a récemment opéré une importante levée de fonds de 7 millions de dollars, l’équivalent de 66 millions DH, auprès du groupe international spécialiste des  portails immobiliers, EMERGING MARKETS PROPERTY GROUP (EMPG).

L’intégralité de l’équipe reste en place et travaillera avec le groupe émirati EMPG, désormais actionnaire majoritaire, pour accélérer la croissance de Mubawab. Cette levée de fonds nous permettra notamment de:

  • Consolider le leadership de Mubawab pour en faire un acteur de confiance incontournable
  • Multiplier nos effectifs afin de vous offrir le meilleur service possible,
  • Étendre notre force de frappe commerciale à toutes les régions du royaume,
  • Faire connaître la marque Mubawab auprès d’un plus grand nombre d’utilisateurs à travers des campagnes Marketing musclées, vous facilitant l’accès à plus de contacts in fine,
  • Développer les outils mis à votre disposition afin de vous faire profiter de la meilleure expérience et le meilleur retour possibles.bann
    Chers clients,

C’est avant tout grâce à votre confiance que nous avons pu obtenir ces fonds, et nous vous en remercions sincèrement. Nous nous engageons donc à continuer de vous offrir la meilleure expérience client qui soit!

Meilleures salutations et à très bientôt!

L’équipe Mubawab

Le Maroc présente ses partenaires de confiance aux MRE pour garantir leurs investissements immobiliers

Le Maroc prend soin de ses MREs et de leur investissement immobilier. Ainsi le 10 août s’est organisée une journée visant à présenter aux MRE les partenaires de confiances du Maroc, capable de les accompagner dans leurs démarches d’acquisitions de bien immobilier. Mubawab fait partie de ces partenaires en présentant le plus large catalogue de projets et d’annonces immobiliers au Maroc.

Lire plus

Construction d’un méga parc industriel et résidentiel à Tanger.

vue panoramique

vue panoramique du parc de Tanger

C’est effectif, La Chine vient de conclure un important accord immobilier avec le Maroc. Il s’agit de la construction d’un parc industriel et résidentiel dans la ville de Tanger. C’est au cour d’une conférence organisée par la maison de la presse que le chef du gouvernement M. Abdelilah Bekirane a annoncé ce dimanche 19 juin que les travaux pour la construction du parc se tiendront pour bientôt. Lire plus